Sciences de la Vie et de la Terre
Découvrir et s'enrichir ...
CH1- L'environnement et les êtres vivants
 
 
 
 
 
 
Activité 0 : je retrouve mes acquis et je m'interroge
Qu’est-ce que l’environnement ? Qu’est-ce qu’un être vivant ?

L’environnement est l’espace qui nous entoure et les éléments qui le composent. On y rencontre des êtres vivants (les animaux, les végétaux),  des éléments minéraux (la roche, l’air, l’eau) et des manifestations de l’activité humaine (bâtiments, cultures, parkings, déchets …). L’environnement est composé de milieux de vie différents.
 
Un être vivant naît, respire, se nourrit, grandit, se reproduit puis meurt.
 Activité 1 Repérer différents milieux de vie présents au collège et faire un inventaire de ce qui les compose.
 
I- Les relations entre les êtres vivants et l’environnement :
 
Activité 2: Quelles sont les relations entre les milieux de vie et les êtres vivants ?
Comment caractériser un milieu de vie ? Comment expliquer la répartition des êtres vivants dans l’environnement ?
 
Bilan A2 :
Un environnement regroupe plusieurs milieux de vie. Chaque milieu se caractérise par des caractéristiques précises que l’on peut mesurer (température, humidité, éclairement).
Les êtres vivants sont répartis dans l’environnement en fonction de leurs exigences de vie et des conditions offertes par les milieux. Ainsi, ils ne sont pas répartis au hasard : chacun vit, là où les conditions lui sont favorables : certains préfèrent les milieux secs, d’autres les milieux humides, certains ont besoin d’un sol, d’autres non…
Dans un même environnement, les êtres vivants ont des relations entre eux (de protection, de compétition, d’alimentation …). On dit qu’ils forment, avec l’environnement, un écosystème.

A0-A1
Mon
environnement proche

A2- Relations ÊTRES vivants et milieux de vie

II- Les êtres vivants face aux variations des conditions de vie :
 
Activité 3 :comment les êtres vivants s’adaptent-ils aux variations des conditions de vie ?
 
Bilan A3 :
Pour vivre et se développer, un être vivant a besoin de s’alimenter. Pourtant, en fonction des saisons, les caractéristiques du milieu changent ce qui modifie les milieux et donc leur peuplement. Les êtres vivants sont capables de s’adapter :
Certaines plantes à l’approche de l’hiver meurent (plantes annuelles) et ne laissent que des graines. D’autres restent en place mais changent d’aspect (plantes vivaces : comme les arbres qui perdent leurs feuilles en hiver). Cela a un impact sur les animaux qui ne retrouvent plus forcément de quoi se nourrir ou se protéger.
Malgré cela, certains animaux restent actifs mais changent d’alimentation (sanglier), d’autres changent de comportement (marmotte qui hiberne, hirondelle qui migre). D’autres encore s’adaptent par une forme plus résistante en hiver  (larve ou nymphe pour certains insectes).

A3- Quand les conditions du milieu changent ...

sITE DE L'ONF

Clés de détermination des feuillus et résineux de l'ONF