Sciences de la Vie et de la Terre
Découvrir et s'enrichir ...
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
           Nos mouvements sont le résultat de la contraction et du relâchement des muscles. L'Homme est capable d'adapter ses mouvements et ses comportements en fonction des informations qu'il perçoit de son environnement. Bien souvent, la réponse de son organisme implique une action coordonnée de plusieurs de ces organes. 
 
Problématique générale:comment sont déclenchés les mouvements et quel système permet leur coordination ?

I-  Les 5 sens :
 
Activité 1 : nous cherchons à savoir comment notre organisme perçoit son environnement.
 
Bilan A1 
Les stimuli sont perçus par l’organisme au niveau desorganes des sens appelés aussi organes récepteurs.
Ils déclenchent une réaction adaptée de notre organisme appelée réponse, qui fait intervenir les muscles qui sont les organes effecteurs de la réponse.

A1

II-  Les liaisons anatomiques, les récepteurs et les effecteurs :
 
 Activité 2 : comment nos organes sensoriels et nos organes moteurs sont-ils en relation ?
 
Bilan A2 
Les organes récepteurs sont reliés aux centres nerveux (cerveau et moelle épinière) par des nerfs. Les centres nerveux sont reliés aux effecteurs par des nerfs également.

A2

 III- La transmission de l’information depuis le récepteur jusqu’aux effecteurs :
 
Activité 3 : nous cherchons à savoir comment nos muscles (effecteurs) répondent à une sollicitation extérieure (stimulation)
 
Bilan A3 
Le stimulus est perçu par l’organe récepteur. Le récepteur  envoie un message nerveux sensitif aux centres nerveux, par un nerf sensitif.
Les centres nerveux analysent et envoient un autre message nerveux moteur aux effecteurs, par les nerfs moteurs.
Le message nerveux moteur arrive aux effecteurs qui se contractent ou se relâchent pour réaliser un mouvement : c’est la réponse.

A3

IV- Le rôle du cerveau :
 
Activité 4 : nous cherchons à déterminer le rôle du cerveau
Bilan A4 
 
Le cerveau est un centre nerveux qui assure de nombreuses fonctions : perception de l’environnement, commande motrice mais aussi pensée, imagination et mémoire. Son activité permanente repose sur une communication nerveuse entre différentes zones du cerveau.

La communication nerveuse permet une intégration des données et est assurée par des cellules nerveuses : les neurones. Les neurones sont connectés entre eux et sont organisés en un réseau (les prolongements cytoplasmiques des neurones tissent ce réseau). Cette organisation est caractéristique d’un centre nerveux.
 

A4

V- Les dysfonctionnements du système nerveux :

Activité 5 :comment notre perception de l'environnement peut-elle être altérée ? Etude d'une maladie neurologique et de l'effet de l'alcool.
Bilan A5
Certaines maladies (dites neurologiques), la consommation d'alcool ou de drogues (cannabis, héroïne ...) perturbent l'action des messagers chimiques au niveau des synapses. Ils modifient ainsi le comportement ce qui peut avoir des conséquences graves.
Les agressions de l'environnement, la fatigue,  peuvent aussi perturber le fonctionnement du système nerveux. Ainsi une exposition prolongée au bruit altère gravement les récepteurs sensoriels qui deviennent incapables de transmettre au cerveau les informations sensitives (c'est le principe de la surdité).

A5

Fiche d'objectifs

Schéma Bilan

La vision
Canope

La commande du mouvement
Canope

Du neurone à la synapse

 

C'est pas sorcier
Le
cerveau 1

 

C'est pas sorcier
Le cannabis

Neurone et libération de neurotransmetteurs
Anatomie 3D Lyon

 

C'est pas sorcier
Le
cerveau 2

Addictions Doc.Inserm