Sciences de la Vie et de la Terre
Découvrir et s'enrichir ...
 
 
 
 
 
 
Pour se développer, les végétaux ont besoin de lumière, d’eau et de sels minéraux ainsi que de dioxyde de carbone qu’ils sont capables de trouver dans leur milieu.
Problématiques : Comment le CO2, l’eau et sels minéraux sont-ils prélevés dans le milieu et acheminés aux différents organes de la plante ? Comment celle-ci s’en sert pour  fabriquer sa propre matière ?
 
I- La nutrition des cellules végétales :
 
Activité 1 : par où le CO2, l’eau et les sels minéraux entrent-ils dans la plante ? Comment l’eau et les sels minéraux circulent-ils dans la plante ? 
 
BILAN A1 :
Les organes des végétaux (comme les feuilles ou les racines) sont composés de tissus. Chaque tissu est constitué d’un grand nombre de cellules. Les cellules ont des fonctions spécialisées.
Ainsi, au niveau des feuilles, les stomates sont capables de capter le dioxyde de carbone de l’air.
Au niveau des racines, les nombreux poils absorbants permettent à l’eau et aux sels minéraux présents dans le sol d’entrer dans la plante.
Ces cellules assurent la nutrition des végétaux.
 
Une fois que l’eau (avec les sels minéraux dissouts) est absorbée,  elle passe de cellule en cellule jusqu’à atteindre un système de transport (les vaisseaux du xylème, constitués d’un enchaînement de cellules) et prend le nom de sève brute. La sève brute circule des racines vers les feuilles.

A1- Les besoins des cellules végétales


II- La nutrition en lien avec les micro-organismes :

Activité 2 : des micro-organismes peuvent-ils être bénéfiques à certaines plantes ?
 
BILAN A2 :
Chez certaines plantes, des bactéries s’associent aux racines, formant des nodosités. Les bactéries permettent un meilleur approvisionnement en azote et la plante fournit aux bactéries des molécules : cette association confère un avantage aux deux partenaires : c’est une symbiose.

A2- Nutrition et micro-organismes


III- La fabrication de matière organique par les végétaux :

Activité 3 :  où est fabriquée la matière organique dans la plante chlorophyllienne et que devient-elle ?

BILAN A3 :
Une fois qu’ils ont prélevé les éléments nécessaires à leur fonctionnement par l’intermédiaire des poils et des feuilles, les  plantes chlorophylliennes  sont capables de réaliser la photosynthèse. C’est un processus qui leur permet de produire de la matière organique. Il se réalise dans les cellules chlorophylliennes des feuilles.
 
En journée, la matière organique est stockée dans les chloroplastes des cellules chlorophylliennes. Par la suite, la matière organique issue des feuilles circule vers les parties non chlorophylliennes  via un système de transport formé d’une succession de cellules (vaisseaux du phloème) dans la sève élaborée. La sève élaborée est ainsi formée d’eau et de de matière organique.
Une partie de la matière organique produite atteint des organes de réserve : à ce niveau, elle sera nécessaire au développement de futures plantes, l’année suivante (tubercules de pomme de terre, graines de coquelicot…)

A3- La fabrication de matière organique

Objectifs du chapitre et éléments de révision

Schéma bilan