Sciences de la Vie et de la Terre
Découvrir et s'enrichir ...
CH4- Le support de l'information héréditaire :
du phénotype au génotype
 
 
 
 
 
 
Nous savons que l’information héréditaire est contenue dans le noyau des cellules sous forme de chromosomes.
Nous cherchons à connaître ce qui constitue les chromosomes et comment ils peuvent être à l’origine de caractères observables.
 
I- L’ADN, constituant essentiel des chromosomes :
 

Activité 1 : De quoi sont faits les chromosomes? TP
 
BILAN A1/TP:

L’ADN (Acide DésoxyriboNucléique) contenu dans le noyau des cellules est le principal constituant des chromosomes. Il est possible de l’extraire de cellules animales ou végétales : il se présente alors sous forme de longs filaments.
- L’ADN des chromosomes est diffus (c'est-à-dire éparpillé dans le noyau) pendant la majorité de la vie d’une cellule :  les chromosomes sont alors invisibles au microscope optique.
- Quand débute une division cellulaire (au cours d'une période appélée "mitose" ), l’ADN est capable de se condenser (= de se pelotonner), ce qui rend les chromosomes visibles.
 
II- Les chromosomes, support des gènes :
 
Activité2 : Comment les informations héréditaires sont-elles portées par les chromosomes ?

Bilan A2 :
 
-Un gène est une portion de chromosome (d’ADN) située à un emplacement précis. Il détermine un caractère particulier. Chaque chromosome contient de nombreux gènes.  L’ensemble des gènes forme le génome d’un individu (ou patrimoine génétique).
 
III- Plusieurs versions pour un même gène :
 
Activité 3 :comment se fait-il qu’un caractère puisse exister sous plusieurs formes différentes ?
 
Bilan A3 :
 
- Dans une cellule, un gène existe sous deux formes qui peuvent être différentes : elles sont appelées allèles. L'ensemble des allèles constitue le génotype.
NB : les allèles (ou versions différentes) d'un même gène occupent la même position sur chacun des chromosomes d'une paire (sauf pour la paire XY chez un individu masculin)
 
- Lorsqu'un individu présente deux allèles différents (pour un même gène), celui qui s'exprime, c'est-à-dire celui qui influe sur la détermination du caractère, est dit "dominant", l'autre qui ne s'exprime pas est dit "récessif" et quand les deux s'expriment on parle d'allèles "co-dominants".