Sciences de la Vie et de la Terre
Découvrir et s'enrichir ...
CH4- Les transformations de la Terre
et l'évolution de la Vie
 
 
 
 
 
 
Depuis sa formation, notre planète a énormément changé d’aspect en raison des phénomènes tectoniques qui s’y produisent et que cela s’est accompagné de modifications climatiques conséquentes. Par ailleurs, l’étude des roches et des fossiles qu’elles contiennent nous montre qu’au cours des temps, la Vie s’est profondément diversifiée.
 
Problématiques : Quelles conditions ont permis à la Vie d’apparaître sur Terre et comment la vie a-t-elle évolué au cours des temps ? Comment des phénomènes géologiques et des changements climatiques ont-ils pu affecter la biodiversité* à l’échelle de la Terre ?
 
I- Formation de la Terre et conditions d’apparition de la vie :
 
 
Activité 1 :comment la vie est est-elle apparue sur Terre ?
 
Bilan :
 
La Terre s’est formée il y 4.5 Milliards d’années : La température y était très élevée, il n’y avait ni oxygène, ni eau liquide.
Des modifications  (refroidissement de la Terre, formation de la croute terrestre, formation des océans primitifs) ont   permis à la vie d’apparaître dans l’eau (il y a 3.8 milliards d’années)…  
Les cyanobactéries, premières formes de vie apparues,  ont modifié, sur des milliards d’années les caractéristiques physiques de la Terre… L’eau puis l’atmosphère s’enrichissent en dioxygène. La couche d’ozone se forme, la vie devient alors possible sur les continents.

II- Relations entre les conditions planétaires et l’évolution de la vie :
 
Activité 2 : Comment la transformation des conditions géologiques et climatiques influence-t-elle la biodiversité ? (la disparition des dinosaures il y a -65 MA)
 
L’histoire de  la vie a été marquée par 5 crises majeures de la biodiversité entraînant l’extinction de nombreuses espèces mais aussi la sélection de formes adaptées capables de survivre. 
La crise biologique qui s’est produite il y a 65 millions d’années (à l’origine de la disparition des dinosaures), est due à des évènements géologiques exceptionnels. Une importante éruption volcanique et l’impact d’une énorme météorite ont obscurci le ciel : des quantités énormes de poussières et de gaz éjectées dans l’atmosphère ont créé un voile qui a fort probablement inhibé la photosynthèse pour plusieurs années, perturbant ainsi l’ensemble des chaînes alimentaires à l’échelle de la planète Terre.
La disparition des dinosaures et des ammonites d’une part, l’essor des oiseaux et des mammifères d’autre part, marquent la limite entre le Mésozoïque (ère secondaire) et le Cénozoïque (ère tertiaire).
 
Bilan :
 
Sous l’influence de changements géologiques et climatiques, les peuplements de la Terre ont progressivement changé. 
Dès que la vie devient pluricellulaire, de nombreux groupesapparaissent, se diversifient et peuvent régresser et parfois disparaître s’ils ne peuvent s’adapter aux nouvelles conditions de vie imputables aux phénomènes géo- climatiques. Au sein des groupes, les espèces changent au cours du temps. On nomme cette succession des espèces et des groupes l’évolution.
Les évènements géologiques majeurs, associés aux grandes crises biologiques, dites « crises de la biodiversité », sont utilisées pour subdiviser les temps géologiques enères et périodes de durées variées.
 
 
III- Le réchauffement climatique actuel : quel impact sur la biodiversité ?
 
Activité 3 :comment le climat peut-il impacter sur la biodiversité ?
 
La climatologie étudie des phénomènes météorologiques sur une zone étendue du globe, sur une longue durée. On distingue sur Terre trois grandes zones climatiques : la zone polaire, la zone chaude ou tempérée. L’existence de ces zones est liée à une inégale répartition de l’énergie solaire à la surface de la Terre.
La météorologie : étudie le temps qu’il fait à court terme sur une zone limitée.
Le soleil n’est pas seulement source de lumière. Il réchauffe l’atmosphère et agit comme un grand moteur qui met l’air en mouvement. Le climat est dépendant de la quantité d’énergie solaire reçue et des déplacements des masses d’air et d’eau qui assurent un transfert d’énergie depuis l’équateur vers les pôles. Les vents correspondent à des déplacements de masses d’air, sous l’effet de températures différentes (plus élevées à l’équateur qu’aux pôles). Grâce aux vents, les masses d’eau se déplacent en surface des océans, provoquant des courants marins.
 
Bilan :
 
A l’échelle des temps géologiques, le climat évolue, selon la position de la Terre dans l’espace. Il peut aussi évoluer plus rapidement sous l’effet des actions humaines qui libèrent des gaz amplifiant l’effet de serre.
 Même s’il reste difficile de prédire le climat de demain, car le climat résulte d’une multitude d’interactions, des scientifiques prédisent que certaines zones du globe pourraient être soumises à des phénomènes tels que la montée du niveau des mers ou des incendies plus fréquents. Cela aurait pour conséquences de modifier les écosystèmes, les espèces et les relations qui s’y instaurent : donc la biodiversité !

A1- Les conditions de la vie sur Terre

 

A2- La disparition des dinosaures